Swiss-Anti-Âge

Les jeunes résistent mieux, la cause est peut-être dans le mode de notre société basée sur la peur de tout, Gendarme, Accident, Attentat, Education, Circulation, Nourriture, en deux mots : Performance et Rentabilité
Les bons conseilsLes bonnes formules

Votre ADN n’est pas aussi stable que nous le pensions

 

De nombreuses modifications de l’ADN ont été étudiées en lien avec les maltraitances infantiles et la survenue de troubles psychiatriques. Les effets des événements stressants vécus dans l’enfance sur le développement cérébral, avec en tête de liste, la protéine BDNF (pour brain derived neurotrophic factor).

Dans des modèles animaux, une méthylation l’ADN du gène BDNF a été trouvée. Un stress chronique est associé à une hyperméthylation dans la région promotrice du gène BDNF

Chez les patients adultes souffrant d’un trouble de la personnalité borderline, les maltraitances vécues dans l’enfance sont associées à une plus grande méthylation de la région promotrice du gène BDNF. Et un traitement spécialisé de type psycho-thérapeutique était associé à une déméthylation des régions précédemment méthylées.

Elle peuvent même représenter un marqueur biologique de la réponse au traitement.

 

Et plus tard, la gestion de votre Stress influence vos défenses immunitaires

Stress des examens pour les étudiants, baisse importante des défenses immunitaires, le jours de l’examen et les jours suivants. Plusieurs études sur des grands nombres de patients.

Votre stress s’accumule pendant toute une vie, étudiant, employé, patron, retraité… fragilisant vos défenses.

Il commence consciamment lorsqu’on veut vous enlever vos couches et vous faire utiliser …

Nous ne parlons pas de types d’immunodéficiences innées, CHUV:

  • L’immunodéficience commune variable (trouble du développement des lymphocytes responsable d’un déficit en anticorps)
  • L’agammaglobulinémie liée à l’X, absence d’anticorps suite à un défaut génétique sur le chromosome X
  • L’immunodéficience combinée sévère, avec déficit des cellules et des anticorps
  • La neutropénie cyclique, manque de neutrophiles, par période
  • Le syndrome de Wiskott-Aldrich (diminution de l’immunoglobuline M et des lymphocytes T)
  • Le syndrome DiGeorge Syndrome
  • Le déficit en IgA
  • Déficits en sous-classes d’IgG
  • Le syndrome lymphoprolifératif lié à l’X
  • Les déficits immunitaires avec hyper-IgM
  • Les défaut d’expression des antigènes majeurs d’histocompatibilité de classe II ou syndrome des lymphocytes nus
  • Les déficits en complément
  • Le syndrome de Chediak-Higashi
  • L’ataxie-télangiectasies (troubles au niveau du thymus et diminution des lymphocytes T).

Cette liste n’est pas exhaustive.

umain